Introduction auto-hébergement

Introduction auto-hébergement

Cet blog ainsi que plusieurs services web et sites autour (certains pour un usage privé) sont auto-hébergés sur une machine qui se trouve dans un placard chez moi. Comme expliqué sur ma page d’acceuil (http://arthur.lutz.im/) cela a bon nombre d’avantages.

Je profite de lancer ce blog pour partager quelques photos de mon mini-« datacenter » personnel. Constitué à ce jour de deux « machines » : une sheevaplug et un NAS QNAP TS-109.

Le QNAP, la Sheevaplug et un switch dans un placard.

Le QNAP, la Sheevaplug et un switch dans un placard.

 

Les deux sont installés sous debian. Le tout est alimenté en électricité provenant de sources d’énergies renouvelables grâce à Enercoop.

Initialement quelques pages et sites étaient hébergés directement sur mon QNAP mais un processeur de 300MHz ça limite les application (php, python, etc) qu’on peut y faire tourner. Du coup, l’arrivée de la sheevaplug a permis de migrer les applications nécessitant plus de CPU.

Un exemple de complémentarité entre les deux : j’ai un ampache pour écouter ma musique lorsque je ne suis pas chez moi, celui-ci tourne sur la sheevaplug, alors que les fichiers sont sur le disque dur du NAS  (avec un montage NFS).

Donc attendez vous à avoir quelques billets sur l’auto-hébergement sur ces pages (vous pouvez suivre le tag « auto-hébergement »).

Afficher les commentaires Masquer les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.