Réparation d’un lecteur CD pour enfants

Réparation d’un lecteur CD pour enfants

Le fait que je possède un fer à souder et que cela m’amuse d’ouvrir tout ce qui me tombe sous la main qui contient un minimum d’électronique commence à se savoir, et puis en voyant un joujou quasi-neuf risquer de partir à la poubelle, j’ai proposé de tenter une réparation. Je suis donc reparti avec ce magnifique lecteur CD (avec microphones en mode karaoké s’il vous plait!) sous le bras.

IMG_7587_1

Avant de sortir le tournevis

Pour la référence il s’agit d’un bigben interactive CD47BL.

IMG_7588_1

Et hop, la bête est ouverte.

IMG_7591_1

La carte de contrôle du lecteur CD : bouttons, potentiomètre pour le volume, chipset et connecteurs

La recherche de la panne n’a pas été très longue : l’interrupteur / volume était un bon candidat et ça semblait se confirmer. La pièce est conçue pour s’enfoncer à la perpendiculaire de la carte de contrôle et des gros pâtés de soudure la font tenir. La soudure a tenu, mais les pistes de cuivre se sont décollées. J’ai donc retiré le tout pour recabler correctement. On voit bien les pistes de cuivre fines comme du papier.

IMG_7598

La pièce qui semble poser problème : le potentiomètre / interrupteur qui allume l’appareil.

IMG_7597

Coté carte où le potentiomètre était soudé et commençait à se « décoller ».

IMG_7600

Début de soudure de câbles en plus.

IMG_7601

Impossible de re-souder en place, la couche de cuivre étant de mauvaise qualité et décollée. Du coup, un petit coup de lime sur certaines pistes a permis de refaire la connexion.

IMG_7602

Quelques fils soudés aux pistes limées.

Autre candidat à la panne : un câble presque coupé.

IMG_7604

Avant de refermer je remarque un câble abîmé.

IMG_7605

Je le protège un petit peu pour éviter de voir l’appareil revenir trop rapidement à l’atelier réparation.

IMG_7607

Victoire : l’appareil s’allume et fonctionne correctement.

La victoire est partielle car le son ne sort que d’un seul haut-parleur (le mono c’est mieux que le silence, non?) ce qui est largement suffisant pour l’usage prévu. En effet, en essayant de faire marcher l’autre haut-parleur, en ajoutant des connexion, j’ai eu des effets de bords (saturation du son par exemple), et ai décidé d’écouter le dicton « le meilleur est l’ennemi du bien » et de m’arrêter là avant de faire un cramer un composant.

Afficher les commentaires Masquer les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *