Comment j’ai écouté ma musique…

Comment j’ai écouté ma musique…

Pour rigoler (et archiver une partie de mon cerveau), voici une liste (probablement non-exhaustive) des différentes façons dont j’écoute de la musique depuis tout petit.

  • Lecteur cassette sur ma premère chaine hifi (j’écoutais même la radio!) ,
  • Walkman – oui, le gros jaune qui est étanche (mais que ne va probablement pas dans l’eau),
  • Lecteur CD – sur une chaine hifi, puis en DiscMan,
  • Winamp – oui sous Windows (mais fidèle à la version 2),
  • Lecteur CD/MP3 – quand j’ai saturé mon tout petit disque, je gravais des CD-ROMs, et était obligé de noter le numéro des pistes pour chaque album car le lecteur ne navigait pas par dossier,
  • XMMS – oui le clone de Winamp,
  • Amarok – oui j’ai été sous KDE pendant un moment et je préférais la version 1.4,
  • XBMC  – à l’époque où il y avait un vieux PC dans le coin du salon,
  • Rhythmbox – ok, ensuite je suis passé sous gnome,
  • Rhythmbox + mt-daapd – avec ma collection musicale déportée sur un NAS,
  • NP1100 + upnp (sur le NAS) – branché à une chaîne hi-fi dans le salon,
  • Songbird – semblait prometteur mais a beaucoup déçu,
  • Mixx – pour mettre le feu à une piste de danse un jour (dans tes rêves),
  • Ampache – quand je ne suis pas chez moi (avec un gros  player flash qui tâche,
  • Tomahawk – un lecteur « social » avec d’excellent principe autour de l’écoute à plusieurs, de sources multiples de musique, etc. À tester si vous ne connaissez pas.

Je me rend compte que le grand absent de cette liste de geek, est MPD, manque à combler. Si vous êtes encore là, j’en profite pour encourage à jeter un oeil à beets qui permet de « nettoyer » et « organiser » sa collection musicale. Accessoirement, j’utilise EasyTag pour éditer les tags des fichiers.

Pour l’émotion que ça ma fait en revoyant cette interface, une capture d’écran de XMMS :

XMMS screenshot (from wikipedia)

Capture d’écran XMMS (de wikipedia, non je n’écoute pas Wilco)

Ma quête d’une bon lecteur de musique n’est pas fini, mais cette diversité est une richesse dont je ne me lasse pas. Qui sait, je me mettrais peut-être un jour à la haute-fidélité (ampli à lampe, fichiers FLAC, etc…).

Afficher les commentaires Masquer les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.