Extraire des données d’un prise de mesure ?

Extraire des données d’un prise de mesure ?

Nouveau démontage l’autre jour : une prise de courant qui fait des mesures de consommation énergétique (volts, ampères, watts, et même coût en renseignant ses tarifs d’électricité). L’idée serait de voir si on peut brancher un petit port série dessus pour qu’elle devienne magiquement « connectée ». Les 3 R, n’est-pas ? Re-use, Repair, Recycle…

Paget Trading Ltd. 9149

Paget Trading Ltd. 9149

Paget Trading Ltd. 9149

Paget Trading Ltd. 9149

IMG_8267

Forcément, ils ont mis des vis moins accessible pour limiter le démontage de l’appareil. Pas de bol pour eux, j’ai le matériel adéquat

IMG_8268

Voilà la bête ouverte. Il a de grosses marques noires prêt des soudures des câbles haute tension 220.

IMG_8269

Zoom sur la carte de contrôle. À vue de nez trois chipsets à explorer. Si quelqu’un sait à quoi sert la barre en haut à gauche, je suis preneur…

IMG_8272

Détail de la nappe reliant l’écran et les boutons à la carte principale. Pas très explicite comme légende.

IMG_8273

Des points qui ressemblent à des points de contrôle, mais qui semblent tous reliés à la haute tension.

IMG_8274

Les soudures à l’arrière sont bien moches.

IMG_8277

Des points de contrôle à coté de l’écran.

Ensuite j’ai sorti mon microscope USB pour essayer d’explorer un peu plus et prendre des photos des chipsets. Finalement lire les chipsets à la loup est plus facile que de lire les captures dont le contraste est souvent un peu inadapté.

Voici donc la liste des chips :

  • 324 S7 9HH607
  • 358 S7 EZ709
  • ATMEL646 24CO2BN SU18

Pour l’instant de rapides recherches sur le net ne trouvent pas de documentation à ce sujet. J’ai simplement trouvé des pages avec le manuel utilisateur du Paget 9149.

vlcsnap-2015-06-14-15h41m51s301

Chipsets ATMEL et STMicroelectronics

vlcsnap-2015-06-14-15h44m34s970

Points de contrôle ? J’en doute.

vlcsnap-2015-06-14-15h43m09s010

Autres points, et soudure un peu crado.

Du coup, il faudrait que trouve une documentation du chipset (c’est probablement du coté du ATMEL qu’il y aurait des choses à exploiter) et voir si les points autour sont exploitables. La suite, un de ces jours, ou pas…

 

 

Afficher les commentaires Masquer les commentaires

7 thoughts on Extraire des données d’un prise de mesure ?

  1. Olivier dit :

    « Chipsets ATMEL et S7 (ou G7?) », non, c’est juste le logo de STMicroelectronics.

  2. Olivier dit :

    🙂
    Je viens de voir qu’il reste dans l’article : « 324 S7 9HH607 » et « 358 S7 EZ709 ». Je pense que « 9HH607 » et « EZ709 » sont des sortes de numéros de série, donc inutiles pour toi. Les chiffres intéressants sont 324 et 358 :
    LM324 : http://www.st.com/web/catalog/sense_power/FM123/SC61/SS1378/PF63709
    LM358 : http://www.st.com/web/catalog/sense_power/FM123/SC61/SS1378/PF63721

    Le composant Atmel étant un AT24C02 (EEPROM) : http://www.atmel.com/images/doc0180.pdf

    1. Arthur Lutz dit :

      Super! Merci Olivier. C’est presque #icanhazdatasheet là… (inspiré de #ICanHazPDF)

  3. LAurent_B dit :

    Salut,

    La barre métallique est un shunt. En fait, c’est le coup de la loi d’ohm (U=RI).
    I traverse la résistance de faible valeur du shunt, on mesure U et on calcul I.
    La résistance R du shunt est de faible valeur : réduction de la perturbation de la mesure sur le circuit et limitation de l’échauffement.

    Il y aurai pas un composant de caché sous l’écran ?

    1. Arthur Lutz dit :

      C’est possible, je n’ai pas démonté cette partie là. Merci pour l’explication sur le shunt. Je met https://en.wikipedia.org/wiki/Shunt_(electrical) dans ma liste de trucs à lire.

  4. Anael dit :

    Bonjour Arthur
    je tombe sur ton site car je viens d’ouvrir un 9149 pour comprendre pourquoi il ne marchait pas (Re-Use). Le compartiment pile 2×1.5V était totalement oxydé.
    Pour ton idée de « Connecté », tu peux t’arrêter là.
    Ce type d’appareil utilise seulement la loi d’Ohm pour son mode opératoire.
    Comme l’explique Laurent_B, le Shunt est  » R « , on connait  » U  » (mesure), on en déduit  » I « .
    les LM324 et 358 ne sont là qu’en fonction AOP (pas de numérique) et l’affichage des valeur se fait par des chip créés pour l’occasion, dont la fonction est Convertisseur Analogique > Display (encapsulated chip sur le PCB de l’écran).
    L’EEPROM doit certainement servir de mémoire au chip (qui doit être qu’une simple unité de calculs (les CAN, le µP et le Display Driver)) et doit servir à mémoriser le tarif Kwh.

    Il n’y a donc aucune liaison numérique à « chopé » dans ce mesureur d’énergie :-/

    Bonne continuation
    Anael

    PS : si ce sujet de compteur d’énergie t’intéresse, cherche sur google les projet autour des Arduino UNO. Mon pote à fait un mesureur de puissance triphasé à base de boucle magnétique (pas besoin de Shunt) et d’un Arduino nano.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.